Editoriaux

Mandat d’arrêt de la CPI: Israël, un pays comme les autres

Le procureur de la Cour pénale internationale Karim Khan divise le monde : sa demande de mandat d’arrêt contre Benjamin Netanyahou, Yoav Gallant, Ismaïl Haniyeh, Yahya Sinwar et Mohamed Deif est-elle « honteuse », inqualifiable ou légitime, logique ? Pour les défenseurs de l’Etat hébreu, mettre sur le même plan le Hamas, mouvement terroriste qui est l’agresseur du 7 octobre et Israël, une démocratie qui se défend est impossible, constitue une faute lourde. La CPI, qui ne reconnaît pas une telle équivalence et dont la compétence, comme le sérieux, sont unanimement salués, est dans sa mission de dire le droit international. On ne peut douter du fait que Karim Khan et ses enquêteurs s’appuient sur des arguments et preuves solides. Au-delà de la polémique, cette décision du procureur Khan remet Israël à sa juste place, celle d’un État normal soumis aux juridictions communes. Protégé par la Shoah, créé à partir d’un vote de l’ONU en novembre 1947 -les Etats arabes avaient voté non- l’Etat hébreu se considérait et était souvent considéré comme intouchable. Depuis toujours, ses dirigeants se foutent de l’Onu et de ses décisions. Karim Khan mettrait donc fin à une longue...

Lire la suite

Les infos du jour

NATIONAL

INTERNATIONAL

SANTÉ

ÉCONOMIE

CULTURE

FEMME

SOCIÉTÉ

IDÉES & DÉBATS

SCIENCES ET ENVIRONNEMENT

Bienvenue

Connectez-vous à votre compte ci-dessous

Récupérez votre mot de passe

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.

Add New Playlist